Accueil - Nouveautés Galeries - Materiels - Liens

 

 

Montures

 EM 400

 EM 200

Optiques

FSQ 85ED

FSQ 106ED

TOA 150

TSC 225

CCD

ALTA U16M

ALTA U8300

Canon 40D

Canon 40D

 

Le numérique a été une révolution pour la photographie et a aussi permis de démocratiser l'astrophotographie qui est devenue plus simple, du moins, moins contraignante que l'argentique, avec l'immense avantage de pouvoir juger du résultat en direct et ainsi de pouvoir corriger immédiatement ses erreurs.

Parmi tous les fabricants un seul a réussi à convaincre la communauté astram, CANON. Les ingénieurs nippons ont réussi à fabriquer un des capteurs les moins bruités et surtout un software qui permet de délivrer des fichiers brutes de chez brute, (RAW) exploitables par les astronomes amateurs dans des logiciels comme Iris de Christian Buil par exemple.

Après une génération prometteuse comme le 10D ou le 300D, Canon a produit le 350D qui s'est révélé un APN de choix pour l'astrophotographie.

Mais les ingénieurs Canon ayant sûrement comme devise "faire toujours mieux" ont réalisé le 40D qui se révèle être un boîtier exceptionnel pour l'astronomie. Avec le 14bits, la visée directe sur l'écran de 3" et la possibilité de la commander à partir du PC, il est presque parfait.

Mais l’unique défaut de ses boîtiers reflex était le filtre placé devant le capteur, celui-ci étant  étudié pour une utilisation "normale" il coupe les longueurs d'ondes les plus intéressantes pour l'astronomie. Pour remédier il existe un filtre qui vient remplacer celui d'origine et ainsi rendre le reflex d'une remarquable sensibilité, comme vous pouvez le voir sur mes clichés des nébuleuses.

Avec cette modification l'astrophotographie de qualité devient accessible pour un moindre coût.

 Si cette modification vous intéresse vous pouvez me contacter, voir le lien de ma petite entreprise :

Les photos présentées en page Chile 2009 ainsi  que dans la galerie EOS sont réalisées avec un boîtier modifié

 

   Accueil - Nouveautés Galeries - Materiels - Liens